La situation à Madagascar en 2017

 

Avant son départ pour Madagascar, notre présidente, Anne-Marie, fait le point de la situation sur place: « Le principal problème vient de la sécheresse qui frappe principalement le sud, mais également l’est et le nord de l »île. Elle est due notamment à l’insuffisance de pluie, conséquence directe du réchauffement climatique dans les hauts plateaux, mais également à la déforestation massive. Près de 80% des forêts ont été brûlés volontairement afin de libérer des terres pour cultiver de l’arachide, du riz, du maïs  « , explique-t-elle.

L’insuffisance de pluie provoque non seulement un manque d’eau potable pour tout la population de Madagascar, mais le manque d’eau dans les barrages empêche également les usines hydroélectriques de fonctionner normalement, entraînant de nombreuses coupures d’électricité. De plus, la pénurie d’eau réduit l’irrigation des champs et retarde ainsi les cultures, entraînant une forte diminution des récoltes agricoles pour cette année.

En raison de ces différents problèmes, près de 80 % de la population malgache sera concernée par l’augmentation de la pauvreté et les difficultés alimentaires.

Sur place depuis 2006, notre ONG, emmenée par notre dynamique présidente, Anne-Marie,  a œuvré pour la sauvegarde de l’environnement, elle a participé au reboisement en plantant plus de 1000 arbres eucalyptus, des maraharahas et les acacias dans l’espace de l’université de Mandritsara et dans la région Sofia, actuellement la majorité des arbres plantés par l’ONG Humanitaire poursuivent leur croissance. C’est une belle action entreprise et réalisée par l’ONG Humanitaire qui a beaucoup participé au reboisement et à la protection de l’environnement.

Actuellement en voyage humanitaire à Madagascar pour contribuer à la recherche de solutions pour venir en aide aux plus pauvres, Anne-Marie rappelle quelques action entreprises:

aménagement d’une bibliothèque à Andohajango, distribution de lunettes à l’association chrétienne zanaka marina Maria et aussi l’association de retraités appelés à Madagascar les « notables ».

Les enfants de 4 à 7 ans ont reçu des brosses à dents, dentifrices, du matériel d’hygiène.

Des démonstrations du brossage des dents ont été faites dans la crèche par Madame Marie Jeanne directrice de toutes les écoles de Mandritsara.

Anne-Marie présidente de l’ONG HUMANITAIRE Anne-Marie, Sœur du Monde va repasser dans tous les endroits où ont été faites des actions humanitaires depuis 2006 : chemin d’accès dans la brousse de 75 kms pour aller à Andohajango, latrines, grenier a riz, équipement de l’hôpital de Mandritsara, soins réguliers aux lépreux et de plusieurs centre de santé, création d’une école a Andohajango, place du marché, bibliothèque pour seniors et enfants, création de différentes associations sportives, culturelles et sociales, aidés aux sœurs et aux pères, distribution de médicaments, livraison d’une ambulance, voitures, motos, vélos, pompe à eau, instruments de musique, équipements sportifs, distribution massive de vêtements, draps, couvertures, linge de maison, chaussures, sacs à main, matériel de bureau, machines à écrire, machines à coudre….

 

 

2017-09-25T22:55:41+00:00 septembre 25th, 2017|News de Madagascar|

About the Author: