Madagascar: trois convois de taxis-brousse attaqués en une semaine

A Madagascar, l’insécurité sur les routes en direction du sud de l’île excède les compagnies de transport. Ces derniers jours, les attaques armées des coupeurs de route sont en recrudescence. Trois convois de taxis-brousse ont été attaqués la semaine dernière, et ce malgré la présence de gendarmes à bord. L’un d’entre eux a d’ailleurs a été tué et plusieurs personnes blessées. Les forces de l’ordre n’ont pas pu mettre la main sur les voleurs. Exaspérées, les compagnies de taxis-brousse ont menacé de faire grève. Une réunion d’urgence s’est déroulée avec la gendarmerie nationale pour renforcer la sécurité sur les routes nationales.

Une dizaine d’hommes, fusils de chasse et armes blanches à la main, barrent la route à l’aide de blocs de pierre. Forcés de s’arrêter, les taxis-brousse et leurs passagers sont ensuite dépouillés par les bandits.

Cette scène s’est déroulée à plusieurs reprises ces derniers jours sur les routes du sud de Madagascar. Sur la nationale 7, dans le district d’Ambalavao, un taxi-brousse d’un convoi de 23 véhicules a été attaqué et pillé. Deux passagers ont été blessés à coup de hache, l’un à la cuisse et l’autre à la hanche. Deux autres attaques de taxis-brousse ont eu lieu à Vohiparara et à Andina, où un gendarme qui escortait le convoi a été tué par balle par les bandits.

L’identité de ces voleurs reste incertaine. « Ce sont souvent des gens qui vivent dans les villages alentour. Cela peut aussi être des dahalos, des voleurs de zébus reconvertis en coupeurs de route », explique une source au sein de la gendarmerie.

Un phénomène qui n’est pas nouveau, mais qui a pris de l’ampleur ces derniers jours. Face à la grogne des sociétés de transport, les effectifs de gendarmes vont être renforcés dans cette zone, que ce soit au niveau des patrouilles à pied ou des escortes de convois. Un échange de renseignements entre les forces de l’ordre et les sociétés de transports est aussi mis en place. Selon les enquêtes de la gendarmerie, les rabatteurs de taxis-brousse sont parfois de mèche avec les bandits.

2017-08-07T21:39:04+00:00 août 7th, 2017|News de Madagascar|

About the Author: